top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurmaritherese142

La pensée du point de vue éthérique


60 000 à 70 000 pensées par jour et très peu de pensées nouvelles.

C'est un constat prouvé.

Il y a deux sortes de pensées :

  • celles qui nous font du bien

  • celles qui ne nous font pas de bien

Autrement dit, des pensées constructives et des pensées accablantes.

Les pensées accablantes ont plusieurs origines. Sur le plan fréquentiel, on dira qu'elles sont d'une énergie lourde, et empruntent de dualité. Elles déstabilisent la plupart du temps, rendent tristes, coléreux (ses), etc...


Elles sont l'expression d'un mal-être intérieur.


A force on devient nos pensées. Ces pensées qui trouvent racine dans les expériences vécues.

Ces pensées qui trouvent racine dans le conditionnement familial, socio-culturel, le collectif.

Ces pensées qui peu à peu nous mettent sous cloche.


Et, on s'emprisonne soit même sans s'en rendre compte, inconsciemment. On est devenu (e) ces pensées.

On vit sur cette planète Terre, 3e dimension, la matière, lié (e) à un égrégore de dualité depuis des milliers d'années.


Je ne m'étendrai pas plus. Je vous propose une enquête où l'équipe dont je fais partie, explore ce qu'il se passe sur le plan éthérique au cours de nos pensées.



9 vues0 commentaire
bottom of page